25ème congrès de l'AFPEN

Montpellier 2017

Conférence simultanée vendredi 22 septembre de 10h15 à 11h

Frédérick RUSSET

Psychologue clinicien spécialisé dans le développement, assistant de recherche – Service de Médecine Psychologique Enfants et Adolescents, Unité Jeunes Enfants (0-6 ans), CHU Montpellier, Hôpital St Eloi.

Raphaëlle SCAPPATICCI

Psychologue clinicienne spécialisée en développement
Psychothérapeute en Thérapie Comportementale et Cognitive - Service de Médecine Psychologique pour Enfants et Adolescents, Unité de Prévention en Pédopsychiatrie (6-16 ans), Hôpital St Eloi

Partenariat Éducation Nationale et Services de Pédopsychiatrie

Première partie
Depuis le repérage à l’école jusqu’à l’évaluation et la prise en charge dans les services de pédopsychiatrie Frédérick RUSSET
- La Circulaire interministérielle n°DGS/SD6C/DHOS/O2/DESCO/2005/471 du 18 octobre 2005 pose comme objectif de renforcer et de consolider les collaborations entre les équipes de soins spécialisées et les personnels de santé de l’éducation nationale, afin de permettre une meilleure appréciation des situations pour une plus juste orientation des élèves vers les structures de soins. Elle identifie comme préalable indispensable à cet objectif une meilleure connaissance réciproque des acteurs œuvrant dans ces différents champs.
- C’est dans ce cadre que s’inscrit notre intervention : aider les professionnel(le)s de l’Education Nationale (enseignants, psychologues scolaires, médecins scolaires) à construire une vision plus précise du parcours de l’enfant dont ils orientent les parents vers les services de pédopsychiatrie. Les aspects d’évaluation et de prise en charge sont plus particulièrement exposés, à travers l’exemple de l’enfant scolarisé en maternelle.
- L’idée d’un partenariat bi-directionnel entre l’Education Nationale et les services de Pédopsychiatrie est proposée, pour une aide optimale apportée à l’enfant.

Deuxième partie
Exemple de partenariat : le TDAH et le Contrat CHU/École Raphaëlle SCAPPATICCI
- Devant les difficultés rencontrées en milieu scolaire (problèmes de comportement, désinvestissement scolaire) par les patients pris en charge en hospitalisation de jour pédopsychiatrique pour un Trouble Déficit d’Attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H), l’équipe du MPEA St Eloi a élaboré un protocole d’intervention en partenariat avec certaines établissements scolaires, le contrat « CHU-Ecole ».
- Ce projet est mis en place à la demande du pédopsychiatre, par l’équipe soignante et n’est réalisable qu’avec l’accord des parents, de l’enfant et de l’équipe enseignante. Il s’agit d’un « contrat » formalisé entre ces différents partenaires, qui a pour objectifs de : réinvestir les apprentissages scolaires par la mobilisation de la motivation et de l’amélioration de l’estime de soi et également de développer des comportements adaptés en collectivité scolaire (respect des règles de classe, comportements prosociaux au sein du groupe des pairs).
- Le contrat « CHU-école » sera présenté à travers un exemple concret, celui d’un enfant avec un TDA/H.
- Ce type de prise en charge thérapeutique est complémentaire avec celle effectuée au sein de l’unité de jour (celle-ci n’étant pas systématique).

retour au programme du congrès