25ème congrès de l'AFPEN

Montpellier 2017

Alain NOBLE

Psychologue, Éducation nationale.

JPEG


L’enfant imaginaire à l’école

- L’enfant imaginaire est un concept utile pour appréhender ce qui est souvent à l’œuvre dans les relations humaines et ce d’autant plus quand il s’agit d’éducation. Cette image qui hante les locaux scolaires à l’instar d’un fantôme, agit à l’insu de tous. La cerner ne permet pas de la désactiver mais éclaire certains enjeux lors des rencontres parents et enseignants, entre les différents professionnels et aussi dans les classes.
En premier lieu, je m’appuie sur des vignettes cliniques pour montrer l’utilité de ce concept. Ensuite, je déploie ce dernier pour donner quelques repères psycho-pathologiques puis je propose une réflexion sur une manière d’aborder à l’école ces phénomènes provoqués par cette image afin d’y répondre au mieux.


Références bibliographiques

  • Noble, A. (2013). Masochisme et difficultés d’apprentissage in Enfances et psy 2013/3 (N° 60)
  • Noble, A. (2012). Proposition d’un cadre pour les enfants en difficulté d’apprentissage du langage écrit in Enfances et psy 2012/2 (n° 55)
  • Lebovici Serge et al.. « Les interactions fantasmatiques », in Serge Lebovici, L’arbre de vie ERES « À l’Aube de la vie », 2009.