25ème congrès de l'AFPEN

Montpellier 2017

Christine MORIN-MESABEL

Maître de conférences, Institut de Psychologie, Université Lumière-Lyon 2, Laboratoire GRePS, EA 4163

JPEG - 22.4 ko

Questions théoriques et recherches de terrain en matière d’égalité filles/garçons : les nouvelles perspectives

- Nous présenterons à titre d’exemple une recherche sur les albums contre-stéréotypés. En effet, si habituellement, la question posée est « que font les supports (livres, etc.) aux filles et les garçons ? », nous nous proposons, une « inversion du regard » en posant la question « que font les filles et les garçons de ces supports ? ».


Références Bibliographiques

  • Morin-Messabel, C. (2013). Filles / Garçons. Questions de genre, de la formation à l’enseignement. Lyon, Presses universitaires de Lyon.
  • Morin-Messabel, C. & Salle, M. (Eds.) (2013). A l’école des stéréotypes. Paris, L’Harmattan.
  • Ferrière, S., & Morin-Messabel, C. (2012). Représentations de l’ennui en contexte scolaire : influence du sexe de l’élève et du statut scolaire sur la perception des enseignants. Bulletin de Psychologie, 522(6), 583-595.
  • Morin-Messabel, C., Ferrière, S. & Salle, M. (2012). L’éducation à l’égalité « filles-garçons » dans la formation des enseignant-e-s. Recherche & Formation, 69(1), 47-64.
  • Haas, V., Morin-Messabel, C. Fieulaine, N. & Demoures, E. (2012). L’entrée à l’université et ses difficultés : regards croisés à partir d’un dispositif du Plan Réussite Licence. L’Orientation scolaire et professionnelle, 41(4), DOI : 10.4000/osp.3925.
  • Morin, C. & Ferrière, S. (2008). Contexte scolaire, appartenance catégorielle de sexe et performance. De la variable de l’habillage de la tâche sur les performances et la perception de l’ennui, Cahiers Internationaux de Psychologie Sociale, 80, 13-26.